Menu
Panier 0

Cheveux afro : 18 mythes à démolir sur les tissages

Publié par Audrey Belleau le

Beyoncé, Kelly Rowland, Rihanna, Tyra Banks, Jennifer Lopez,Nicki Minaj...Toutes ces stars américaines sont des adeptes du tissage capillaire qui est une pratique très populaire chez les femmes d'origine africaine ou afro-caribéenne. Il s'agit en réalité d'une technique qui consiste à poser des mèches de cheveux sur la chevelure naturelle soit pour obtenir un volume plus important ou des cheveux plus longs. Il existe différentes méthodes de pose d'un tissage : l'extension capillaire peut être cousue sur les cheveux de la personne au moyen d'une aiguille et d'un fil appropriés, elle peut être collée directement à la naissance des cheveux avec une colle spécialisée, avec des crochets, sur filet, etc. Cette pratique capillaire est sujette à de nombreuses idées reçues et informations erronées que ce billet se propose démolir en 18 points.

Qui a dit que les tissages permettent d'optimiser la pousse des cheveux ?

Nombreuses sont les idées reçues quant au rôle des tissages capillaires dans la pousse aussi bien des cheveux crépus que des cheveux défrisés. En voici quelques-unes :

1. Poser un tissage capillaire permet de laisser les cheveux se reposer

Vrai, mais ! Cette affirmation n'est pas totalement vraie, surtout lorsque porter des extensions devient synonyme d'absence de routines capillaires. En effet, les cheveux ont besoin de soins en permanence, et ce même quand on porte un tissage.

2. Le tissage améliore le taux de pousse des cheveux

Faux ! Tu es totalement dans le faux si tu penses qu'il faut enchaîner les tissages pour augmenter le taux de pousse de tes cheveux. C'est tout le contraire. La meilleure façon d'aider les follicules pileux dans leur fonctionnement est de les nourrir avec des soins adaptés et réguliers.

3. Il faut porter un tissage plusieurs semaines pour protéger efficacement les longueurs

Faux ! Tout bon spécialiste des cheveux te dira que se tisser est très bon pour protéger les longueurs, mais seulement pour une courte durée. Le port d'un tissage ne devrait normalement pas dépasser les 4 semaines.

4. Le tissage doit être bien serré pour tenir longtemps

Faux ! Dans ta vie capillaire, tu dois garder en tête que les cheveux sont aussi une partie vivante du corps et qu'ils ont besoin de respirer. Par conséquent, des tissages ou des cheveux tressés trop serrés ne feront qu'affaiblir tes cheveux et te faire mal également. À éviter donc.

5. Il faut porter des tissages le plus régulièrement possible pour faire pousser les cheveux

Faux ! La pose de tissage et même les tresses avec rajout ou non doivent être espacées au maximum pour permettre aux follicules pileux de se renforcer afin d'atteindre tes objectifs capillaires.

6. Le tissage permet de gagner en volume capillaire

Vrai ! Mais seulement à condition de bien les hydrater et de les nourrir régulièrement. Rappel : le port de tissage ne doit pas excéder quelques semaines.

Même les tissages ont besoin d'être entretenus

Certaines personnes estiment que les tissages étant confectionnés à partir de fibres synthétiques ou même naturelles n'étant pas les leurs, elles peuvent les porter sans les entretenir. Voici quelques mythes véhiculés à ce propos.

7. Un tissage est forcément présentable

Faux ! Mais non, pas du tout ! Il faut l'arranger et le démêler régulièrement, idéalement avec des produits adaptés.

8. Pas besoin de shampooing lorsqu'on porte un tissage

Faux ! Une bonne hydratation des cheveux secs est la clé pour avoir des cheveux sains. Porter un tissage ou des extensions ne te permet absolument pas d'élever des araignées dans tes cheveux ! Un tissage, ça doit se laver au même titre que les cheveux qui se trouvent en dessous.

9. Les produits gras sont les meilleurs pour les tissages brésiliens

Faux ! Il faut savoir que les tissages naturels, brésiliens ou indiens se comportent de la même manière que les cheveux caucasiens. Les produits gras et contenant du silicone doivent donc être évités pour ne pas les rendre secs et cassants.

10. Pas besoin de protection de nuit pour les tissages

Faux ! Le plus souvent, les tissages comme les cheveux naturels ont tendance à s'abîmer sous l'effet du frottement sur l'oreiller quand on dort. L'utilisation d'un foulard (idéalement en soie) est donc conseillée pour faciliter le coiffage le lendemain.

11. Pas besoin de précaution pour brosser un tissage

Faux ! Le brossage d'un tissage doit se faire en douceur pour ne pas violenter le cheveu et tirer sur les tresses par la même occasion.

12. Les colorations et décolorations n'ont aucun effet sur les tissages

Faux ! C'est peut-être vrai pour des tissages synthétiques, mais dans le cas des mèches brésiliennes et des tissages 100% naturels, c'est totalement faux. Quelles que soient les précautions que tu peux prendre, ces pratiques endommageront tes mèches de façon irrémédiable. À faire donc le moins possible.

Tissage brésilien, tissage indien, tissage chinois, quel est leur véritable origine ?

Je suis prête à investir des milliers d'euros dans l'achat de paquets de mèches dont l'étiquette indique que ce sont des mèches brésiliennes ou indiennes. Quelle réalité se cache donc sous ces différentes appellations ?

13. Tous les tissages brésiliens sont des cheveux brésiliens 100% humains

Faux ! Il ne s'agit là que d'un véritable coup marketing que les industriels utilisent pour te convaincre. Mais en réalité, le marché brésilien ne produit que très peu de cheveux 100% humains, les femmes de ce pays étant beaucoup plus attachées à leurs cheveux que celles des autres pays en développement.

14. Le tissage brésilien est conçu à partir des cheveux des canons de beauté noire du Brésil

Faux, faux, faux et faux ! Au Brésil, les femmes sont en grande majorité des métisses issues de mélanges entre Noirs et Blancs. Par conséquent, elles ont naturellement des cheveux afro ou une chevelure de type cheveux antillais. Les mèches dites brésiliennes ne proviennent donc aucunement de la tête de ces femmes en rien différentes de toi .Il ne s'agit que de mèches produites pour la plupart en Asie et traitées au Brésil.

15. En Inde, il existe une région particulière d'où les tissages naturels proviennent

Faux ! Il est connu de tout le monde que les Indiennes ont des cheveux extrêmement longs et lisses, quelle que soit la région du pays dont elles sont originaires. Les tissages provenant de ce pays sont donc issus des têtes de femmes originaires de plusieurs états indiens.

16. Les cheveux des Indiennes sont collectés tout au long de l'année

Faux ! Au pays des éléphants, il existe un rituel au terme duquel les femmes doivent couper leurs cheveux. Et c'est principalement à l'occasion de cette cérémonie que les fabricants collectent ces cheveux pour en faire des tissages dans leurs usines.

17. Les femmes indiennes vivent du don de leurs cheveux

Faux ! Ces cheveux que tu achetes à des prix totalement exorbitants ne rapportent en réalité que très peu d'argent aux femmes qui les offrent généreusement à la fin dudit rituel traditionnel.

18. Le Brésil, l'Inde et la Chine sont les seuls pays d'où les tissages naturels proviennent

Faux ! Il n'en est rien. La demande de ces mèches sur le marché mondial est telle que les sociétés sont obligées de se ravitailler «en cheveux» dans d'autres pays tels que le Pérou, la Malaisie, la Mongolie, etc.

Conclusion

On a toujours besoin de changer de tête à un moment donné et les cheveux aussi ont besoin de prendre du repos pour se refaire. Le tissage est donc une solution intéressante pour satisfaire ces deux besoins, seulement que la pose doit être faite dans de bonnes conditions (idéalement par un professionnel). De même, les soins capillaires doivent être un réflexe chez toi, quel que soit le type de coiffure que tu portes : tissage, rajout, tresses, etc.

Partager cet article



← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.

Sale

Unavailable

Sold Out