Menu
Panier 0

13 erreurs à éviter quand on défrise ses cheveux soi-même

Publié par Audrey Belleau le

 Tu as les cheveux crépus et frisés. Tu souhaites te défriser les cheveux pour la première fois afin de changer de tête ou parce que tu as des difficultés à prendre soin de tes cheveux naturels. Exécuter un défrisage soi-même demande une certaine habileté. Des précautions sont à prendre afin d'éviter un certain nombre de problèmes de cuir chevelu, notamment des irritations, une sensation de brûlure, et pour le pire casser, abimer, ou provoquer une chute de cheveux. Dans cet article, je vais passer en revue les 13 erreurs à éviter quand on se défrise soi-même les cheveux.

1. Comment choisir une crème défrisante.

Avec la déferlante de produits innovants en matière de défrisant, on peut facilement se perdre dans le choix d'un produit ultra performant. De nombreuses personnes se fourvoient en sélectionnant leurs défrisant en fonction de la puissance du produit: Normal ou Super. On devrait plutôt choisir sa crème défrisante en fonction des résultats qu'elle procure. Ainsi on choisira un produit de puissance Normal pour les personnes aux cheveux fins ou moyens. On parle de moyen car il réduit moyennement la frisure des cheveux. Alors que l'on favorisera le Super pour les cheveux épais et résistants qui comme sa puissance l'indique il réduit considérablement la frisure des cheveux.

2. Attention à la manière dont tu appliques ta crème défrisante.

Tu dois obligatoirement appliquer le produit défrisant sans toucher le cuir chevelu afin d'éviter tout risque de picotements. Pourtant il est presque impossible d'éviter au moins une partie du défrisant de toucher la peau de ton cuir chevelu. Puisque la chaleur de notre corps fait fondre la crème. Mais si tu favorises une pause sur les racines, la nuque et les tempes délicatement tu éviteras d'endommager le cuir chevelu. Sois attentive à ne pas utiliser d'outils métalliques comme des bols, peignes ou pinces. Et applique une brillantine protectrice spécialement conçue pour protéger ton cuir chevelu. 

Si tes cheveux te donnent pas mal de fil à retordre, que tu supportes de moins en moins tes cheveux crépus, que tu as envie de changement, il existe une nouvelle tendance capillaire qui a l'air révolutionnaire. Mais avant de te lancer, il est essentiel de bien t'informer. C'est pour cette raison que j'ai recensé plus de 6 raisons de ne pas te laisser tenter et tu comprendras vite pourquoi. 

3. Mauvaise utilisation du shampoing neutralisant.

Dans la précipitation du défrisage, la plupart des personnes appliquent rapidement le shampooing neutralisant et le laisse agir uniquement une minute ou deux. Cependant le neutralisant permet de réduire le pH élevé que la pause du produit défrisant à entraîner. Tu dois donc permettre au neutralisant de réellement entrer dans la fibre capillaire afin que le cheveu atteigne un taux faible en pH. Le shampooing neutralisant doit reposer sur les cheveux au moins 5 minutes avant le rinçage. Le mieux est d'utiliser un shampoing neutralisant avec indicateur de couleur. Celui ci permet de t'alarmer par une couleur rosée au rinçage d'un taux de pH encore élevé. Tu dois donc continuer à rincer tes cheveux jusqu'à l'obtention d'une eau claire.

4. Protection de la longueur défrisée de tes cheveux.

Il est facile de concentrer ses efforts sur la protection de ton cuir chevelu et tes repousses, mais la longueur de tes cheveux doit également être protégée pendant le défrisage. Rappelle toi, que lors du rinçage le produit défrisant coulera sur tes longueurs. Tu dois donc toujours enduire tes longueurs de l'huile que tu utilises pour ta cuir chevelu. Donc il est important de protéger toute la surface du cuir chevelu sans oublier, les contours des oreilles, la nuque ainsi que les longueurs pour parer à toute éventualité.

Si tu t'es décidée à te défriser les cheveux, surtout ne mords pas à l'hameçon des vendeurs qui te disent que la technique est sans danger et qu'il te suffit de bien lire la notice sur les produits défrisants. Peu de gens connaissent les 5 prérequis à valider avant de se lancer. Alors prends le temps de t'informer et tu auras rempli les 5 conditions nécessaires à la réussite de ton défrisage.

5. Défriser ses cheveux trop souvent.

Afin de conserver un certain style, certaines personnes défrisent leurs cheveux toutes les semaines. Mais pour la grande majorité d'entre nous, le défrisage s'effectue souvent toutes les 8 semaines. Et pourtant défriser ses cheveux fréquemment peut les endommager. C'est pour cela qu'il est préférable d'utiliser une crème défrisante lorsque tu as au moins 4 cm de repousses pour éviter les chevauchements avec les cheveux précédemment défrisés. Bien que cela semble être tentant, essaie d'espacer tes défrisages d'au moins 10 semaines d'intervalle.

6. Défriser toujours la même zone des cheveux.

Lors de la pause de la crème défrisante, je sépare souvent mes cheveux en quatre parties également pour une meilleure répartition du produit. Cependant, avec la routine, il m'arrive bien souvent de traiter toujours la même section de cheveux. Le problème d'une telle habitude, conduit à l'amincissement et la rupture du cheveu. Tente de changer à chaque défrisage, le point de démarrage de l'application du produit, ou plus simplement rince principalement la zone que tu as privilégié en permanence.

Tu penses peut-être que le produit sera appliqué sur la fibre capillaire et donc pas de danger. Si ton cuir chevelu est irrité, te défriser devient une très mauvaise idée. Dans cet articles, je t'explique ce qu'il te faut dans ce cas là.
Des erreurs comme celles-là, il y en a plein à éviter. Télécharge la liste complète ici

7. Peigner ses cheveux pendant l'application de la crème défrisante.

Ne jamais, jamais peigner tes cheveux lorsque la crème défrisante est présente. Tout d'abord parce que le cuir chevelu est très sensible. Il peut être irrité s'il est touché par les dents du peigne. Les liaisons disulfures de la coiffure sont également réorganisées et ventilées pendant le processus de défrisage. Naturellement, le poil est très fragile à ce moment-là. Tout stress supplémentaire ou tension inutile placé sur la fibre capillaire peut sérieusement affaiblir et endommager le cheveu. N'utilisez que tes doigts pour lisser les cheveux.

8. Attention au temps de pause trop longue.

Une autre erreur commune est de laisser le défrisant sur les cheveux jusqu'à ce que le cuir chevelu commence à picoter ou à brûler. Cette douleur est souvent comprise par certains comme un indicateur que le poil est "prêt" ou un signe que les cheveux sont bien pris. Malheureusement, ce n'est pas le cas. Le picotement est un signe qu'il est déjà trop tard. Tu as attendu trop longtemps et la crème défrisante attaque les barrières de protection de tes cheveux et atteint maintenant la peau de ton cuir chevelu. Donc l'application et le lissage à eux deux ne doivent pas excéder plus de 25 minutes.

Si au contraire, tu as envie d'arrêter de te défriser les cheveux, l'avantage principal de la transition capillaire est que tu pourras suivre la pousse de tes cheveux de très près et je t'explique pourquoi dans cette infographie des raisons de démarrer une transition capillaire. 

9. Défrisage oui mais à quel moment?

Evite de défriser tes cheveux si tu viens de subir un stress récent car ceux ci sont en période de fragilisation. De plus, ne jamais appliquer de crème défrisante après une coloration, un henné, une crème éclaircissante avec ou sans ammoniaque. En moyenne, il est mieux d'attendre 2 semaines de battement minimum entre ton défrisage et ta coloration. Cependant, si tu as la moindre hésitation, consulte un professionnel de soins de cheveux qui t'apportera les conseils appropriés car les dommages peuvent être majeurs.

10. Se laver les cheveux à moins d'une semaine avant le défrisage

Ne surtout pas faire un shampooing une semaine avant le défrisage. Car le film hydrolipidique ainsi préservé joue son rôle de protection naturel. Le mieux dans ce cas précis est d'avoir les cheveux sales de minimum 5 jours voir plus.

Je vais te confier un truc. Il y avait une époque où je croyais que je pouvais garder une coiffure protectrice aussi longtemps que je le souhaitais. Le souci, c'est que ça augmente le risque de casse.
Comme tu le sais déjà, quand tes cheveux sont cassants, je ne recommande pas de faire de défrisage car, ça risque d'aggraver ton problème. Du coup, voici 4 conseils sous forme de bonnes habitudes pour prévenir la casse de tes cheveux naturels

11. Appliquer la crème défrisante sur un cuir chevelu irrité.

La condition sine qua non pour préserver tes cheveux est d'avoir le cuir chevelu sain avant d'entreprendre un défrisage. Si ton cuir chevelu présente des rougeurs, des coupures, des zones de peau nues. Repousse ton application jusqu'à ce que le cuir chevelu redevienne sain. Car n'oublie pas que la crème défrisante agresse également le cheveu. Si celui-ci n'est pas en bonne santé, tu risques des allergies et de fortes chutes de cheveux.

12. Retirer un tissage ou des tresses avant le défrisage (ou la veille).

Après le retrait de tissage ou de tresses, les follicules pileux des cheveux sont souvent enflammés par la tension exercée. Tu dois donc laisser respirer et reposer le cuir chevelu pendant un minimum d'une semaine pour que les cheveux puissent être prêts.

13. Faire un tissage après le défrisage.

Lors de l'application d'un défrisant, la structure du cheveu est terriblement transformée chimiquement. La patience est de rigueur. Tu dois donc prendre en considération ce phénomène et laisser tes cheveux au repos pendant 2 semaines.

En conclusion

Tu détiens maintenant les 13 clés pour éviter les erreurs quand on se défrise. En appliquant ces conseils, tu éviteras les terribles conséquences d'une application défrisante mal réalisée : irritations du cuir chevelu, pointes fourchues, cheveux fragiles et cassants.


Partager cet article



← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.

Sale

Unavailable

Sold Out