Menu
Panier 0

Quelles différences fait-on entre un cheveu caucasien, asiatique et africain?

Publié par Audrey Belleau le

Il existe un nombre incalculable de textures de cheveux répartis en trois principaux groupes fonction de l'aspect et de leur origine.

Découvre les différences et les caractéristiques types des cheveux de ces groupes.

Les différences entre ces 3 groupes ethniques bien que visibles au niveau des cheveux le sont aussi par leur densité et leur texture.

L’origine capillaire peut être regroupée en 3 catégories, conformément à l'origine géographique ethnique:

  • Asiatique
  • Caucasien
  • Africain

Bien que les caractéristiques des fibres capillaires sont largement discutées par rapport à ces 3 groupes, les différences de type de cheveux sont très variables au sein même de chacun de ces trois principaux groupes. On y retrouve bien souvent des caractères bi ou multiraciaux.

Le cheveu caucasien

Le cheveu caucasien possède généralement une coupe transversale ovale résultant d’une pousse en une ligne oblique. Son diamètre compris entre 70 et 100 micromètres lui offre une résistance à la casse moyenne de 90 grs supérieur aux cheveux africains. Son spectre de couleur est très large puisqu’on observe des couleurs allant du blond clair au noir.

Le cheveu asiatique

Le cheveu asiatique quant à lui possède une coupe transversale ronde résultant d’une pousse droite. Son diamètre supérieur à celui des autres groupes ethniques lui confère une meilleure résistance à la traction.

Bien que les mèches de cheveux asiatiques soient souvent plus épaisses, le poil lui est moins dense. Ainsi, les asiatiques peuvent avoir environ 80000 follicules pileux terminaux sur le cuir chevelu, les caucasiens dont la densité de cheveux varie en ont en moyenne autour de 100000.

Le cheveu africain

Le cheveu africain souvent de forme aplatie et ovale torsadé émerge d’une pousse couchée le long de la peau du crâne. Il est épais, dense, rigide et très flexible en certains points de la fibre capillaire mais aussi très fragile sur la longueur. La fibre fragile a tendance à s’abimer plus rapidement que les autres types de cheveux.

Le cheveu africain conserve difficilement l’humidité et devient très vite secs et cassants. L’hydratation des cheveux est l’une des préoccupations majeures chez les personnes afro et métissées. Par ailleurs, contrairement aux cheveux caucasiens et asiatiques, la croissance du cheveu africain est en moyenne inférieure à 1 cm/mois.

Le cheveu africain très bouclés par nature peut-être très difficile à coiffer si on ne s’y connaît pas un minimum. Pour cette raison, leur cheveu nécessite :

-       une attention particulière lors du coiffage ;

-       des soins spécifiques.

Il est donc nécessaire de prendre des précautions supplémentaires et d'utiliser produits spécialement formulés pour les cheveux crépus, frisés afin d'obtenir de meilleurs résultats.


Partager cet article



← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.

Sale

Unavailable

Sold Out