Menu
Panier 0

La casse des cheveux en transition : les 7 causes les plus courantes

Publié par Audrey Belleau le

Quand on choisit de retrouver ses cheveux naturels, de nombreuses questions se posent, souvent accompagnées d'inquiétudes. Tu ne te dis peut-être pas la même chose que l’actrice américaine Rayven-Simone : « Quand je laisse mes cheveux au naturel. Je ne me sens pas être la même personne que les gens voient à la télé. Ce n'est pas que je n'aime pas ça. J'adore ça! Je sors tout le temps comme ça et je sens que c'est vraiment moi, moi et moi seule ». Car tu crains la casse de tes cheveux. Pourtant, c’est un phénomène qui peut être très bien évité. En effet, certains gestes simples du quotidien peuvent abîmer les cheveux, mais ils sont malheureusement méconnus de la plupart des femmes. Voici donc  les 7 causes les plus courantes à l'origine de la casse des cheveux en transition, qui te permettront de mieux prendre soin de ta crinière !

1. Le brossage trop vigoureux des cheveux.

Tout d'abord, trop brosser tes cheveux est plus que déconseillé. Plus tu vas les brosser, plus tu augmentes le risque de casse. Cela perturbe la cuticule, abîme la fibre et sépare les écailles. On ne te le répétera jamais assez ! Chaque brossage est considéré comme une véritable agression pour ta chevelure, et encore plus en période de transition ! Ils risquent de se rompre au niveau de la jonction entre tes deux textures. Ce geste est malgré tout indispensable, mais doit être limité au minimum. Tu peux donc brosser tes cheveux deux fois par jour, mais pas plus. Tu as besoin de toujours commencer par les pointes en allant vers les racines.

 

2. Le brossage des cheveux lorsqu'ils sont mouillés.

L'une des causes les plus courantes de la casse : brosser des cheveux mouillés. Tu as peut-être déjà entendu de l’une de tes amies que brosser tes cheveux lorsqu'ils sont humides est une excellente idée. Car, en théorie, cela faciliterait leur démêlage. Pourtant, c’est une erreur, les cheveux mouillés perdent énormément en élasticité, et sont donc nettement plus fragiles. Surtout si tu as les cheveux bouclés, je te conseille d’éviter de les brosser après la douche en pensant que tu pourras dompter la repousse. Tu accentueras encore plus le risque d’agresser ta chevelure.

 

3. La coloration, grand ennemi des cheveux en transition.

D'une manière générale, les colorations, permanentes et autres défrisages à base de produits chimiques favorisent la casse et les pointes fourchues. Vu que tes cheveux afro sont naturellement fragiles, ce genre de produits altèreront encore plus la cuticule, voire la fera disparaître à l'extrémité de la fibre. Ils modifieront également la structure de tes cheveux. Profite plutôt de tes cheveux sains qui viennent de repousser, et apprend à les aimer tels qu'ils sont !

 

4. La chaleur, un démultiplicateur du risque de casse du cheveu.

Les appareils chauffants, comme les lisseurs, les fers à friser, les sèche-cheveux utilisés pour réaliser des brushing répétés, sont une véritable cause d'agression des cheveux. Pour limiter le risque de casse du cheveu en transition, il faut impérativement utiliser un soin doux thermo-protecteur. Je te conseille également d’utiliser la lotion anti chute de biofusium 33. Elle répare les pointes et prévient contre la casse des cheveux défrisés, grâce à sa composition faite de kératine, de Provitamines B5 et d’aloe vera. Tous nos produits ont été spécialement confectionnés pour répondre à la diversité des textures que l’on rencontre aux Antilles. Pour une meilleure efficacité, limite carrément l'utilisation des appareils chauffant à une fois par mois, et privilégie au maximum les coiffures protectrices, comme les tresses.

 

5. La transition, une période de fragilisation des longueurs.

Lorsque tu es en période de transition, tu ne sauras pas forcément comment te coiffer. Avec tes deux textures de cheveux, l’une naturelle à partir de la racine et l’autre altérée chimiquement sur les pointes et longueurs, tu devras réduire au maximum leur manipulation. Là où les deux parties se rencontrent, c’est très fragile. Il serait donc préférable de miser sur des coiffures protectrices simples comme les braid outs, les twist outs, bantu knots, les bigoudis flexibles, etc.

 

6. Encore un mauvais tour du stress !

Le stress cause divers problèmes de santé et est également source de problèmes au niveau du cuir chevelu. Il peut provoquer divers soucis, dont une sécheresse du cuir chevelu, une chute prématurée, des pellicules... Autant de facteurs qui augmentent le risque de casse, surtout en période de transition. Quand tes cheveux sont en transition, ils ont besoin d'un cuir chevelu sain pour repousser uniformément. Essaye donc, autant que possible, de te relaxer, en faisant par exemple poser un masque capillaire. Ce genre de soin est nécessaire pour renforcer les cheveux qui repoussent suite à ta période de transition.

 

7. Une alimentation déséquilibrée, source de problèmes capillaires.

L'alimentation peut aussi être à l'origine de la casse de la fibre capillaire. Ainsi, le manque d'hydratation, les régimes amincissants trop stricts, les carences en vitamines et en acides gras essentiels agissent au niveau de la structure des cheveux. Tout ça limite la lubrification du cheveu. Veille donc à boire au minimum 1,5 litre d'eau par jour et à varier ton alimentation. Pour pallier à d'éventuelles carences, mise sur des soins protéinés qui vont t’aider à renforcer les deux textures de cheveux.


Partager cet article



← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.

Sale

Unavailable

Sold Out